La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

Florian Gaité est chercheur en philosophie et critique d'art.

Docteur en philosophie, diplômé du SOPHIAPOL de l'université Paris Ouest Nanterre, il a soutenu sa thèse "L'art et la schize du sujet. Plasticités contemporaines" en 2013, sous la direction de Catherine Malabou. Ses travaux croisent théorie de l'art, psychanalyse et sciences du vivant, notamment à partir du concept de "plasticité" et des problématiques relatives à l'affect. Depuis 2016, il est chercheur rattaché à l'Institut ACTE (Université Paris 1-Sorbonne).

Critique, membre de l'AICA, il travaille dans les domaines des arts plastiques et vivants (danse, performance). Depuis 2010, il écrit pour la presse écrite (The Art Newspaper, Art press) et participe, de 2017 à 2020, à l'émission radio "La Dispute" sur France culture. Il est l'auteur de nombreux textes de catalogues d'exposition et de monographies.

Après avoir été chargé d'enseignement aux Universités Lille III et Paris VIII, enseignant invité à l'ESADTPM de Toulon, il obtient un poste d'ATER en philosophie de l'art à l'Université Paris 1-Sorbonne. Il a également co-dirigé un séminaire au Collège International de Philosophie avec Pauline Colonna d'Istria.

En 2019, il est lauréat de la "bourse de mobilité et d'aide à l'écriture d'un essai critique" (Institut National d'Histoire de l'Art / Institut français), qui lui permet de réaliser deux séjours de recherche en Algérie sur la scène contemporaine, et remporte cette année-là le prix de l'Association Internationale de la critique d'art (AICA).

En 2020, il publie un livre de recueil de critiques Tout à vivre s'épuise (éditions Sombres torrents) et entame la rédaction d'un premier essai de philosophie consacré à la pensée de Catherine Malabou.